Ce matin, suite au conseil de Nacho (habitant de El Calafate), nous avons décidé de gravir le mont dominant la ville : Cerro Calafate !

Cerro Calafate

L’office du tourisme étant incapable de nous indiquer une quelconque direction « ce n’est pas touristique, il n’y a donc pas de chemin » on a perdu une bonne heure à tourner pour trouver une rue qui permettait de sortir de la ville vers le mont.

Une fois dans le bon chemin de terre, nous avons été accueillis par un gros chien aboyant, rejoint rapidement par 6 de ses congénères. Nous avons marché entourés de cette meute agitée pendant 1,5 Km avant de tomber sur une propriété privée.

Cet arrêt n’a visiblement pas plu à la meute qui a commencé à s’agiter, nous bousculant et commençant à nous pincer bras et mollets.

La résistance de Christelle étant arrivée à ses limites, nous avons fait demi-tour, direction le centre ville et les chiens nous progressivement abandonnés en arrivant sur la route goudronnée.

Réconfort-chocolat

Nous avons ensuite fait une pause réconfort-chocolat bien méritée.

Popy

A notre sortie, Popy, le seul canidé sympas de la meute, nous attendait pour continuer la balade avec nous.

La fin de la journée a été consacré a l’étude d’autres animaux moins dangereux : les oiseaux nichant dans la lagune de Nimez aux abords de la ville :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités