Hippies, babas-cools et beatniks réjouissez-vous ! Il existe encore un lieu pour vous dans notre époque moderne : El Bolson. Ce petit village au pied des montagnes, « zone non nucléaire »  vous accueillera sous le soleil et la chaleur grâce à son micro climat.

Un micro-climat qu’ils disaient

A la recherche justement d’un peu de chaleur nous sommes donc partis vers El Bolson. A priori, le micro climat, de même que les magasins ou les agences, doit être présent  que pendant l’été (3 jours de pluie sur 3 pour nous).

Ce charmant petit village a cédé sa place à une petite ville étendue peuplée de maisons en tôle et bois de récupération. Et les montagnes ? Pas de pause hivernale, elles étaient bien là … mais soit elles fondent en été soit elles n’ont pas encore beaucoup poussées.

La foire artisanale

Nous attendons donc le mardi pour visiter la fameuse fête artisanale (faut pas pousser, un bab ça ne travaille que trois jours par semaine de 11h à 15h). Arrivés à midi, le peu de stands présents est encore  en cours de montage, nous reviendrons après le repas. De retour à la foire vers 14h (une pointe d’angoisse,  seront-ils encore là ??) les quelques stands proposent de artisanat local (ou plutôt de l’artisanat hippie : bracelets et colliers en macramé). Dommage que les artisans-vendeurs-hippies soient trop défoncés pour nous présenter leurs créations.

Enfin, sur le chemin de retour à l’auberge, nous croisons deux mormons qui veulent nous parler de Dieu, nous déclinons l’offre en expliquant que nous ne sommes pas des locaux mais des touristes (comment doit-on prendre cette confusion ??).

Bref nous on n’a pas trouvé le Nirvana à El Bolson, demain on remonte dans le Nord…

Publicités