Le calendrier argentin est super : en plus des jours fériés liés aux célébrations religieuses, il n’y a pas moins de 3 fêtes nationales (la fête de la révolution, le jour du drapeau et le jour de l’indépendance).

encore la présidente!

Pour le premier, on était à Bariloche avec la présidente (rappelez-vous). Le deuxième s’est passé à Mendoza et nous voici pour le dernier à Tucuman, ville dans laquelle s’est signé le traité d’indépendance le 9 juillet 1816. La ville est en effervescence avec des drapeaux et des touristes (argentins) à chaque coin de rue. Et devinez qui on a croisé (ou plutôt attendu une heure) : La présidente ! Dire qu’on n’a jamais vu un président français, on arrive à voir deux fois la présidente et tout son gouvernement dans un pays grand comme 5 fois la France (ne nous suivrait elle pas ?).

la Casa de Independancia

 

Le lendemain on fait honneur à la ville de l’indépendance en allant visiter la Casa del Independancia, et oui une fois n’est pas coutume, un petit musée ça peut pas nous faire de mal. Pour continuer la journée culturelle on suit même le « chemin historique » qui nous fait visiter la ville en passant devant quelques beaux monuments.

 

Bon c’est une ville quand même donc, ça s’arrête là !

Plus de ville ?  

Publicités