Notre périple dans le sud de Honshu se poursuit avec  Kobe, où on ne reste qu’une soirée, le temps de goûter au fameux bœuf du même nom (dégustation à venir).

.

Château d'Himeji

Château d’Himeji

On enchaine ensuite avec Himeji pour aller voir son célèbre château. Malheureusement il est en rénovation, mais pour une fois on le savait en avance (d’un autre coté les travaux ont débuté en 2010 et vont durer jusqu’en 2015 !). Tant pis on veut quand même voir à quoi ressemble ce château blanc, et au final on n’est pas déçus. C’est vrai qu’on ne voit pas grand-chose de l’édifice, un immense échafaudage le recouvrant. Mais c’est des japonais, ils ont donc fait ça bien et ont carrément installé un ascenseur à l’intérieur de l’échafaudage. Du coup d’en haut on a une super vue sur la ville et surtout on peut voir les travaux. En plus des vidéos nous montrent comment ils travaillent : ils refont tout à la main avec les mêmes techniques qu’autrefois, impressionnant.

spécialité locale

spécialité locale

L’autre fait marquant de la ville c’est le riz aux œufs (et oui on poursuit notre découverte culinaire du pays). Un bol de riz, un œuf cru, de la sauce soja, mélanger le tout et ça donne un plat pas mauvais du tout (et en plus à volonté !).

.

.

Atomic Dome

Atomic Dome

L’étape suivante c’est Hiroshima, incontournable du fait de son histoire. La ville en elle-même, entièrement reconstruite, n’a rien d’extraordinaire. Ce qu’il faut voir se trouve autour du Peace Memorial Parc où brule la flamme de la paix. Et ça commence fort avec le « Atomic Bomb Dome » un des rares bâtiments encore debout après le bombardement et laissé tel-quel depuis, ça fait peur.

monument de la paix des enfants

monument de la paix des enfants

Un peu plus loin le « monument de la paix des enfants » a été érigé pour commémorer Sadako. Cette petite fille est morte d’une leucémie due aux radiations avant d’avoir pu terminer les 1000 grues en papier lui permettant d’exaucer son vœu de guérison. Depuis, les enfants viennent déposer des milliers de grues multicolores pour souhaiter un monde sans guerre.
Autre lieu marquant, le «mémorial aux victimes» qui expose entre autres de nombreux témoignages de personnes ayant survécu et racontant cette matinée. Horrible.
Enfin « le musée pour la paix » en plus du message anti-nucléaire, relate en détail les faits historiques sans nier les méfaits des japonais. Il présente aussi des reconstitutions de scènes effroyables et des « objets rescapés », ça fait froid dans le dos !

Bref on avait beau savoir que ça serait dur, on fini cette journée une boule au ventre, complètement déprimés.

6 août 1945, 8h15, plus jamais ça !

.

sculpture sur bois

sculpture sur bois

Pour se remettre du baume au cœur le lendemain on s’en va vers Miyajima une charmante petite île à quelques kilomètres de là, connue pour son Torii dans l’eau (rappelez vous Torii = porte rouge). Pas de chance c’est dimanche donc une foule encore plus importante que d’habitude, mais coup de chance c’est dimanche et une exposition d’artisanat japonais a lieu. On peut ainsi observer des artisans travaillant sous nos yeux le bois, le métal, les poils (pour les pinceaux !) avec en plus les explications en anglais d’un étudiant rien que pour nous (ok on est les seuls occidentaux).

Miyajima

Miyajima

On continue la balade sur l’île à travers la rue remplie de magasins de souvenirs et de gangs de daims sauvages voulant nous piquer notre manger (et ils ont réussi à manger la carte dépassant de la poche de Pierre). On laisse tomber le sanctuaire (trop de queue !) mais on reste un moment dans le  temple Daisho-in où se cachent de nombreuses statues rigolotes de petits vieux ou d’enfants. Pour finir on gravit le mont Misen, aux cotés de randonneurs équipés pour l’Everest et de jeunes filles en talons hauts. Au sommet de l’île la vue est très belle avant de redescendre, de nuit, en téléphérique (ça faisait longtemps non ?).

.

On s’est contentés de l’essentiel pour cette petite escapade à l’ouest car il nous faut retourner à Kyoto où on a encore pleins de choses à voir.

.
Plus de monuments ?   nos jolies photos

Publicités