De retour à Ubud, et c’est déjà le 24 décembre. Notre cadeau de noël nous attend, à l’aéroport : Christian, Véronique et Caroline débarquent, la famille de Christelle presque au complet (seul Evariste à préféré travailler sous la pluie Londonienne plutôt que de tester la chaleur Balinaise !)

repas de noël

repas de noël

On se contente d’un diner de réveillon sans prétention (12h de vol ça fatigue !) et on déballe nos autres cadeaux : moustiquaires pour le reste de l’Asie, duvets moins chaud, produit anti-moustique, pharmacie, nouvel appareil photo indestructible, nouveau tshirt, fromage, vin et clairette. La moitié de leur valise est pour nous, on a été gâtés !
Le repas de Noêl par contre est un vrai festin : vrai fromage qui pue, vrai saucisson bien gras et une bonne bouteille de rouge pour accompagner, que demander de plus ? et comme tout bon repas de fête on a trop mangé à la fin.

ruelle d'Ubud

ruelle d’Ubud

.

Une fois la fête terminée on reprend les activités. Ubud est une bonne base pour rayonner vers les sites intéressants de l’île. Notre rythme change un peu avec des journées de tourisme bien remplies, et des repas un peu meilleurs que d’habitude (merci papa !). Vous êtes prêts ? En voiture ! (avec chauffeur privé svp), c’est parti pour la visite de Bali:

.

Jardin Botanique

Jardin Botanique

GoaGajah aussi appelé la grotte aux éléphants : on n’a pas vraiment vu d’éléphants, mais Christian découvre les joies du climat chaud et humide : on est trempés toute la journée.

Le Parc Botanique de Ubud : il n’y a pas beaucoup de fleurs (c’est pas trop la saison, dommage) mais de nombreux moustiques qui raffolent des jambes de Caro.

TirtaEmpul, eaux sacrées

TirtaEmpul, eaux sacrées

Gunung Kawi ou le temple d’Indiana Jones : tous en sarong (tissus traditionnel) dans ce temple au milieu de la verdure où on se prend pour des aventuriers face aux falaises sculptées.

Tirta Empul : encore un temple mais avec des eaux sacrées cette fois, et plein de monde dans l’eau car c’est un jour spécial aujourd’hui (comme 350 autres jours ici en fait) et ça rapporte plus de prier un jour de pleine lune.

café

café

La Plantation de Café : une petite pause horticole où on a le droit à une dégustation de café, c’est Véro qui est contente : café nature, aromatisé coco, vanille…, et même le café le plus cher du monde sorti du trou du cul du luwac (une sorte de belette).

.

Besakih, temple mère

Besakih, temple mère

Besakih : toujours un temple Hindou, le temple mère, le plus grand de l’île, c’est effectivement immense et ici après avoir payé l’entrée, des guides gardiens du temple demandent une autre donation volontaire obligatoire à prix fixe pour pouvoir tout visiter.

KlungKung : le Palais de justice, avec de belles fresques qui racontent en BD des histoires sanglantes du roi des singes (Pierre a adoré).

.

Ces premiers jours à Ubud sont donc bien remplis, mais comme c’est les vacances, on se détend aussi : les hommes partent à la chasse aux canards dans les rizières pendant que les filles vont faire les magasins.

Plus de temples ?  nos jolies photos

Publicités