Notre visa indonésien expiré nous nous envolons pour Singapour.

Paris, London, NewYork, Tokyo … Singapour. En fait pour aimer cette ville il faut oublier qu’on est en Asie et partir à la découverte d’une grande métropole internationale.
Dès l’aéroport le ton est donné : c’est moderne, propre, spacieux, des boutiques partout, et le douanier conseille à Pierre de se raser et se couper les cheveux comme sur la photo du passeport !
Ça y est, le « blanc = touriste = $ » gravé sur nos fronts depuis deux mois a disparu et nous voilà redevenus des individus anonymes noyés dans la masse. D’un coté c’est agréable de ne plus être harcelés mais d’un autre, le métro bondé de gens pas souriants nous rappelle Paris et ça ne donne pas envie d’y retourner !

Tous Singapouriens

Tous Singapouriens

Singapour est une « ville-état » : un centre-ville, où on restera principalement, et une  banlieue avec beaucoup d’espaces verts où on n’aura pas le temps de s’aventurer mais qui mérite surement le détour.
Il y fait toujours aussi chaud et humide mais tous les bâtiments sont climatisés, c’est donc pas mal pour se rafraichir… et passer son temps à rechercher la température optimale entre +35°C  à l’extérieur et 10°C à l’intérieur.
Dès nos première sorties on est marqués par la diversité ethnique : des chinois, des indiens, des asiatiques plus ou moins bridés, des occidentaux… Les femmes sont voilées ou en micro jupes, les hommes sont en costard ou en habit de travail.
Les différents quartiers se font facilement à pied et en cas de fatigue pas de problèmes : il y a le métro. Une fois qu’on a compris comment acheter les billets c’est bien pratique et très propre (pas le droit d’y manger ni d’y boire) !

Bip ! bip !  tous dans le métro pour la balade en ville !

Arab Street

Arab Street

De bon matin le quartier Arab Street est plutôt propre et très calme et ne ressemble pas vraiment à une ville arabe ! Mais en regardant bien on trouve ici un café égyptien, là des cornes de gazelles, à coté des magasins de tapis, si, si on est bien en orient ! Et ça se confirme au bout de la rue avec la grande mosquée qui domine.

.
.

LittleIndia

LittleIndia

A deux pas de là, nous voilà maintenant en Inde, à Little India. Enfin c’est ce que dit la carte, parce que nous on n’a pas trouvé ça si typique (remarquez on n’a jamais mis un pied en inde d’un autre coté …). Il y a quand même un petit temple hindou (ainsi qu’une grosse église), des jolies maisons colorées et quelques épiceries et restau aux bonnes effluves épicées.

.

ChinaTown

ChinaTown

Quelques stations de métro plus loin, on entre dans Chinatown, le quartier chinois, via … un beau temple hindou ! Mais ensuite ce quartier est plus marqué que les précédents (les chinois s’intègreraient-ils moins bien ?).  Les décorations du nouvel an sont déjà là dont un gros serpent doré qui surplombe la rue principale. On commence par visiter une immense pagode, qui expose une dent de bouddha bien protégée dans des écrins d’or avant de se reposer sur son toit dans un beau jardin d’orchidées. Puis, on retrouve la foule sur le marché avec tous les produits souhaités, made in china bien sûr !

Centre Commercial

Centre Commercial

S’il y a des magasins et des centres commerciaux partout à Singapour, à Orchad Road ils sont encore plus nombreux ! Des petits magasins aux boutiques de luxe en passant par les enseignes internationales, il y en a pour tous les styles, regroupés sur une grande rue et sur plusieurs étages. Essayer d’imaginer, le forum des halles de Paris, à coté du centre commercial de la Pardieu de Lyon, puis les Galeries Lafayette, puis le Printemps, multiplier par 10 et vous n‘y êtes pas encore ! On s’est réellement perdus dans certains Mall. Et même si au début Christelle était contente de retrouver des vrais magasins il y en avait tellement que ça l’a carrément dégoutée du shopping (pour le plus grand bonheur de Pierre et des cartes bleues).

20130126-1346_Singapour-MarinaBay

Poulet Curry & Nan

Se balader et faire les magasins ça ouvre l’appétit. Ha… La Nourriture ! on en revient toujours là ! et ici ce n’est que du bonheur. Singapour est LA ville d’Asie où il faut aller pour bien manger (et pour pas cher!). Dans chaque centre commercial, c’est-à-dire partout, il y a des « food court », comprenez de grands hall avec des tables et pleins de stands de nourriture tout autour. Il y en a vraiment pour tous les goûts : Indien, Chinois, Coréen, Japonais, Indonésien, Italien, Français, Mexicain… On a ainsi pu avoir des pains au chocolat au petit dej, un poulet cury et des nans à midi, des yakitoris (brochettes japonaises) le soir, des pizzas, des burgers, des crèpes…sans parler des glaces, jus de fruits ou thés glacés. Vous l’aurez deviné, c’est un aspect de la ville qui nous plait !

les quais

les quais

Pour digérer quoi de mieux qu’une petite promenade sur les quais ? Clarke Quay d’abord, ça fait un peu ville de dessin animé avec des bâtiments rose bleu et vert pastel, et même un toit en verre pour être abrités quand il pleut. C’est en fait un quartier remplis de bars et de restau, sûrement plus animé à l’heure de l’apéro qu’en plein après midi.
En continuant vers la baie les immeubles grandissent, nous voilà dans le Centre Financier de la ville. On a presque le vertige à lever la tête pour essayer de voir le haut des grattes ciels qui portent bien leur nom. Ici la population est un peu plus costard-cravate et tailleurs. Entre Orchad Road et ici, on a l’impression que la devise de la ville est : Travailles, Consommes et Tais-toi.

Marina Bay

Marina Bay

En continuant à longer le fleuve on arrive à Marina Bay, une grande baie sur laquelle naviguent quelques voiliers. Celle-ci est gardée par le Merlion, un lion à corps de crevette, imaginé par l’office du tourisme pour devenir l’emblème de la ville ! En face c’est un autre symbole qui domine : un bateau volant. Ce bâtiment impressionnant est en fait d’un hôtel de luxe, avec sur le toit une grande terrasse ombragée et une immense piscine à débordement. Comme Pierre refuse d’offrir à Christelle une nuit ici pour pouvoir utiliser la piscine, on se contente de monter sur le toit (à l’avant du bateau, autorisé aux non-clients de l’hôtel). Après quelques instants de vertige tellement c’est haut, on profite de la vue extraordinaire sur la mer et la ville, c’est haut et c’est beau !

jardin d'arbre de fer

jardin d’arbre de fer

On redescend ensuite sur terre pour aller se détendre dans l’un des nombreux espaces verts de la ville. Notre choix se porte sur GardenByTheBay, un parc à coté de la baie. Il est composé de petits jardins (japonais, chinois, hindou…) et surtout de grands arbres… en fer. Ça peut paraître étonnant au départ mais ces hautes structures métalliques recouvertes de verdure grimpante sont en fait très jolies et se marient bien aux autres plantes du lieu.

Sentosa

Sentosa

Et puis un jour on va  faire un tour dans un quartier qui se révèle être un peu particulier : Sentosa. Relié à la ville par un monorail (ou des tapis roulants) c’est une véritable île, dédiée aux loisirs. C’est Pierre qui est content, un immense parc d’attraction dont l’entrée ne coûte que 1$ ! Sur cette île on est en effet hors du temps, une grotte en carton pate d’un coté, les studios universals de l’autre, un énorme magasin de bonbons, un casino, un Merlion géant dans lequel on peut grimper… et au bout la plage ! On y passe une journée entière!

Bugis (et boissons yuzu)

Bugis (et boissons yuzu)

En fin d’après-midi on rentre dans notre quartier, Bugis. Ici il n’y a rien de très spécifique, c’est le Singapour classique : pas mal d’hôtels, des restaurants, des centres commerciaux avec leur food court, et le « village » un ensemble de petit stands serrés vendant de tout et n’importe quoi. Mais c’est notre camp de base et on l’aime bien!

.

By night

By night

Le dernier soir on retourne à MarinaBay, pour revoir le bateau et les autres immeubles habillés de leurs couleurs de nuits. Avec les néons multicolores c’est beau une ville la nuit. Et ce soir la chance est avec nous, assis sur l’esplanade à regarder la nuit tomber, on se retrouve au milieu d’un super spectacle eau, son et lumière sur la baie, magique !

Au final, même si on a décidé de s’arrêter à Singapour un peu par hasard, cette grande ville moderne nous a beaucoup plu. C’est agréable, très aéré, avec beaucoup de verdure et pas trop de voiture ni de pollution. L’aspect multiculturel est intéressant et surtout c’est un paradis pour la nourriture ! On reviendra pour bien manger et dormir dans le bateau-hôtel.

Plus de buildings ?  nos jolies photos

Publicités