C’est agréable de revenir dans une ville que l’on connait, on sait où aller, où prendre le tuktuk pour ne pas se faire avoir, où manger, on revoit des têtes connues  …
On retourne à la Villa et il y a une chambre de libre pour nous, coup de chance car le mariage de Jean-Marc (souvenez-vous) est pour la semaine prochaine donc l’hôtel se rempli. Parfait !

service des Visas

Le service des Visas

Encore une fois on s’arrête là pour un peu d’administratif. A force de d’y aller doucement, le compteur s’égrène et il ne nous reste pas beaucoup de temps (le visa laotien est d’un mois, c’est court pour nous). On a décidé de faire prolonger notre visa, mais juste de quelques jours histoire d’être plus tranquilles pour visiter le sud et de ne pas repayer les 30$ de visa pour 30 jours. Mais c’était sans compter sur l’administration laotienne… Pour rappel le Laos a été un protectorat Français, on y a laissé du bon pain mais aussi le fonctionnement de nos administrations…
Alors forcément quand on se pointe le vendredi à l’immigration on nous répond « ha non pas de visa le vendredi, revenez lundi » ; et quand on revient le lundi matin à la première heure : « vous ne pourrez récupérer votre passeport  que demain  ». Et oui mettre un coup de tampon c’est trop difficile pour un vendredi et ensuite il faut 24h pour que l’encre sèche… En plus de ça on a eu droit au pire taux de change $/kip (pourquoi est il plus cher de payer dans la monnaie locale qu’en $ ???) autant vous dire qu’on en ressort un peu énervés ! Au final on a perdu 2 jours pour prolonger notre séjour de 3 jours… mais cool, on est au laos, le mékong continue de couler.

Le marché TadTsao

Le marché TadTsao

Bon en fait on n’a pas vraiment perdu notre temps car on en a profité pour faire les marchés de long en large et en travers.
TadTsao c’est le marché du matin, avec tous ses tissus (et oui Christelle à re-craquer), son or (elle a résisté) ses consoles de jeux chinoises (Pierre s’est retenu), ses merdouilles (il a succombé à l’indispensable raquette électrique anti-moustiques).
Et le soir … c’est le marché du soir : un mélange de souvenirs à touristes et de vêtements locaux (un peu déprimant quand le tshirt taille XL se révèle trop petit). Et il y a aussi tous les stands de nourriture : brochette de riz collant, brochette de saucisse ou de surimi, samosa, gâteaux sucrés à on ne sait pas trop quoi…

Le retour à la Villa c’est aussi les retrouvailles avec ses habitants, ils sont presque tous là et ça nous fait plaisir de repasser du temps avec eux.
Encore une fois notre séjour à Vientiane a été plus long que prévu. Mais quand on monte dans le bus c’est avec une boule au ventre, on était bien ici… Après plus de  10 mois de voyage et de départs c’est toujours aussi dur de quitter un endroit où on se sent bien.

Plus de marchés ?  nos jolies photos

Publicités