Restau sponsorisé

5 commentaires

En dernière minute nous avons eu un sponsor inespéré : Stéphane, le cousin de Christelle, ayant peur pour notre équilibre alimentaire, à décidé de nous sponsoriser un bon restau lors de notre voyage!

Il a été généreux, et comme en ce moment on était en Bolivie / Pérou, du coup on a pu se faire trois restau pour le prix d’un. On vous laisse savourer …

  • La Casona (Sucre, Bolivie)

Pour notre premier restau, plus classe que d’habitude, on a mis le paquet : apéro, entré, plat dessert, mais on a à peine réussi à entamer le budget.

pain à l’ail

Apéro : Martini et Bicerveza Inca

Ckocko et Mondongo (poulet et viande)

glace à la fraise et infusion

  • La Quinta Eulalia (Cusco, Pérou)

Pour le deuxième restau, on a choisi un restau populaire, où vont les péruviens le dimanche (on était les seuls gringos). On y est allé pour tester Le plat typique du coin …

Cuy au four (cochon d’inde)

Lechon (Cochon de lait)

ça se mange avec les doigts

et le cochon aussi

  • Chicha (Arequipa, Pérou)

Pour terminer le budget avant de quitter l’amérique du sud, on a pris un cran au dessus, avec un beau cadre et bon service.

Ceviche (poisson cru)

Almendra con Camaro (crevettes)

Alpaca Burger

sorbet citron, citron vert, papaye

Merci cousin!

Et si ça donne des idées à certains, on part bientôt pour le Japon et on aimerait bien gouter le bœuf de Kobe… La cagnotte est ouverte 😉

Un Asado en Argentine

Laisser un commentaire

Il n’y a pas beaucoup de spécialités culinaires en argentine, beaucoup de pates et de pizza (héritage des immigrants italiens), mais il y une tradition que tout argentin pratique régulièrement et respecte : l’Asado ! Plus qu’un simple barbecue du dimanche, c’est à la fois une occasion de manger de la bonne viande et une excuse pour se retrouver entre ami à la campagne / montagne.

Suite à une petite balade bien sympathique aux alentours de San Juan, MariaEugenia et Charly nous proposent de venir partager un asado ce dimanche dans une maison de campagne au milieu des vignes :

le paysage

Tous assis autour de la grande table dehors, place au Mate (autre grand rituel argentin, on en parlera une autre fois). On passe de longues heures à discuter de tout et de rien, Pierre ne comprend pas tout mais enrichit considérablement son vocabulaire… d’insultes.). On grignote : un peu de cabri rôti et des gâteaux avec beurre et dulce de leche, Christelle est aux anges et ca nous donne un sujet de conversation pour une heure de plus.
La nuit et le froid nous délogent, place à l’asado ! L’Asador (LA personne préposé à l’asado) prépare la viande, du bœuf bien sûr et des légumes. Les autres doivent continuer à discuter et surtout critiquer car un asado sans désaccords sur les règles de l’art ne serait pas réussi.

le festin

Et ça y est ça commence ! :

     –  Les salades d’aubergines et poivrons grillés puis d’oignions jetés directement dans le feu
– la viande : costilla (travers de bœuf en bon français)
– Le boudin et autres saucisses
– Les œufs au plat dans un poivron

Le tout découpé par l’asador et mangé directement avec les doigts (ou sur le pantalon).
Nous rentrons tard dans la nuit à l’hostel avec le ventre bien plein et une partie de la viande restante. (youpiiiii). Merci pour ce super repas 😀

Et quand on se fait pas inviter on se perfectionne dans les Hostels qui ont des parillas (soit la plupart) juste entre nous ou avec d’autres voyageurs.

Leçon de cuisine n°1

Laisser un commentaire

Comme on ne va pas tous les jours au restau (on n’a pas eu la rallonge financière nécessaire) on se fait aussi à manger nous même comme des grands dans les cuisines des auberges.

Pour les fins gourmets que vous êtes, voici en exclusivité mondiale deux recettes de notre cru faciles à faire en famille ou avec votre belle-mère :

  • Steak haché à ma façon :

Prendre 2 œufs, un peu de viande hachée (400g) et un oignon (250g)

Hacher l’oignon sans pleurer dessus

Le faire revenir avec un peu d’huile dans une poêle pourrie

Mélanger le tout

Faire deux gros pâtés

Cuire dans l’unique poêle de la cuisine


C’est prêt ! A déguster avec un peu de salade et un Malbec.

  • Dulcemisu (gâteau au Dulce de Leche) :

Prendre un pot de mascarpone

Mélanger à un pot de Dulce de Leche (confiture de lait pour les ignares)

Faire tremper des gâteaux secs dans du café

Mettre les gâteaux dans l’unique boite de la cuisine

Alterner gâteaux imbibés et mixture

Finir par une déco tendance et laisser reposer au frigo


Après un certain temps, Déguster !!!

  • Bonus : En-cas d’automne (ou étalé de campagne sur sa croute de froment)

Sélectionner les ingrédients avec soin

Maitriser la découpe

Bien étaler en boudins parallèles

Bon appétit !

Bariloche en Suisse?

4 commentaires

Comme le veut la tradition, un petit article gastronomique pendant que l’on part se balader deux jours.

Bariloche, c’est la montagne, et qui dit montagne … dit fromage fondu et chocolat chaud.

C’est donc en compagnie des meilleurs experts du sujet, 2 petits suisses également en balade, qu’on est allés tester rien que pour vous les spécialités du coin.

  •  La Fondue de Queso Suiza :

Après une journée de marche rien de tel qu’une bonne fondue pour se requinquer. Pas sûr que le fromage était vraiment suisse mais c’était bien bon et le vin aussi!

fondue de fromage

  • El Chocolate Caliente

Faut bien se réchauffer, alors quand y’a des chocolateries à tous les coins de rues, on n’hésite pas!

chocolat chaud de bariloche

  • Un Quarto de Hielo

Et un petit dessert ça ne se refuse pas quand même (1/4 de litre pour le plus petit format).

glace chocolat – framboise – yaourt fraise

Nous aussi on mange

5 commentaires

Pendant qu’on navigue en mer, et pour rassurer ceux qui désespèrent devant la rubrique « bonne appétit » encore vide : pas de panique on se nourrit quand même.

On a commencé par plusieurs jours de trek, où l’objectif est le meilleur rapport calories / poids, du coup ça donne ça :

P’tit Déj

Midi

Prépa diner

Diner

En rentrant en ville on a voulu grignoter sur le pouce quelques sandwichs et pizzas. Premier enseignement : demander toujours la taille avant de commander :

Sandwich Milanesa-jamon-huevos-queso-lechuga-tomate

pizzas pâte boulangère

Et on ne vous parle pas des crêpes de 3cm d’épaisseurs et des hamburgers individuels pour 4 personnes!

On a aussi profité des cuisines des auberges pour tester la viande et le vin du coin :  la viande à la hauteur de sa réputation et le vin une bonne surprise pour le prix.

petit bout de viande …

accompagné d’un Malbec de Mendoza

Et puis pour notre dernier jour à ElCalafate on s’est quand même fait plaisir en s’offrant un petit « Asado » (viande rôtie), dans un restau à volonté, et y’a pas que la salade qui est à volonté: mouton patagonien, bœuf, poulet, saucisse, boudin autant qu’on veut ou plutôt qu’on peut :

coté cuisine

Mouton

bœuf, saucisse, boudin

re mouton

miam!

Voilà pour l’instant, on a pas encore découvert de plats très typique, coté argentine ils mangent surtout beaucoup de pâtes, pizzas et viandes.

On vous tient au courant pour la suite!